Les Horaires
Les Salles

Horaires:

Enfants

Mardi 18h30 à 19h30

Salle de la fonderie

Vendredi de 18h30 à 19h30 

Salle de la Milhusina


Ado et adultes:

Mardi 19h30 à 21h

Salle de la fonderie

Vendredi 19h30 à 21h

Salle de la Milhusina

Compétiteurs et initiés:

Jeudi 20h à 21h30

Salle de la fonderie

Dimanche matin

(se renseignez auprès du bureau)

1, rue de la locomotive

Mulhouse

la Salle de la Fonderie

1, rue de la locomotive

Mulhouse

La Salle de la Milhusina

11, rue des gymnastes

Mulhouse


lbboxing68@hotmail.fr

  • w-facebook
  • YouTube Social  Icon

Adultes:

 195€ short inclus

Enfants 13-17 ans:

140€

Enfants 6-12 ans:

140€ 

Les Tarifs
L'Accés

Salle de la Fonderie

Salle la Milhusina

© 2016 par SID pour LB BOXING

Le coach vu par lui-même :

L’entraineur peut aider dans la préparation de l'échéance, la gestion de l'entrainement, dans les choix stratégiques et tactiques, dans le fait de mettre le sportif dans de bonnes dispositions psychologiques. A savoir, l’entraîneur ne peut pas faire le combat pour l’athlète et encore moins faire de miracle : si le sportif n'a pas le potentiel, le niveau ou la motivation nécessaire, il échouera.

Pour être claire il faut savoir que, l’entraîneur ne fait pas gagner le sportif à proprement dit. L’athlète ou le binôme entraîneur/entraîné gagne, l’entraîneur gagne dans l’ombre quant à lui. En revanche, je considère que l’entraîneur contribue tout d’abord à la mise en place d’une relation de qualité, ceci par sa psychologie et sa faculté de s’adapter à l’athlète, dans la limite du possible. Ensuite, par sa connaissance technique du sportif, l’entraîneur doit organiser la charge de travail afin qu’elle réponde au mieux aux exigences individuelles de l’athlète ainsi qu’à la spécificité de la performance visée. Enfin, par le biais du coaching lorsque cela est possible, après une analyse, il saura utiliser les mots, expressions, intonations, regards et consignes qui pourront accompagner le sportif dans son action, le guider vers la réussite. Pour conclure, l’entraîneur ne fait pas gagner le sportif mais il participe à la mise en place d’un contexte propice et joue un rôle majeur de guide vers la victoire ; il contribue ainsi à la réussite du sportif.  Un ancien sportif de haut niveau ne fera pas nécessairement un bon entraîneur, ceci dit, un ancien « non sportif de haut niveau » peut très bien faire un entraîneur incompétent… Tous les cas de figure sont possibles. Je pense que l’expérience vécue du sport de haut niveau peut-être un des facteurs qui contribuera à rendre un entraîneur performant ; cependant ces facteurs peuvent être nombreux et le fait d’avoir été un champion ne constitue pas un facteur dominant ou incontournable ;;  Par contre je suis persuadé que l’entraîneur doit avoir un très bon bagage technique et tactique.

C'est l'essence même d'une discipline sportive la technico-technique. Ensuite il faut évidemment d'autres qualités, mais celle-ci est indispensable ; ainsi avoir l’envie de transmettre et augmenter ces challenges ,les formations sont indispensable. L'instinct seul permet à mon avis de « faire un coup » ponctuellement ; mais je ne pense pas qu'un entraineur sans bagage théorique suffisant pourra bien entraîner sur une longue période des athlètes différents. Un entraineur doit posséder des connaissances dans de multiples domaines et tout n'est pas facile. La pédagogie, la psychologie, la gestion de groupe, la préparation physique... sont des connaissances à acquérir sur plusieurs années. Après, l'expérience et l'instinct viendront, ces connaissances théoriques pour faire que l’entraîneur soit un homme de terrain efficace !!!!! Je suis  convaincu que la théorie et l’expérience associée à l’instinct sont nécessaires pour faire évoluer un athlète.